mars 1 2017

Les jeudi et vendredi 11 et 12 mai 2017, l’Institut Michel Villey, l’Institut...

janv. 18 2017

"Régulation et information" - 2 et 3 mars 2017

Vous êtes ici : Accueil   >   Manifestations   >   Colloque " Le commerce & la paix ", 18 et 19 juin 2015 (IRCM - CEIE)

Colloque " Le commerce & la paix ", 18 et 19 juin 2015 (IRCM - CEIE)

Affiche du colloque Le colloque " Le commerce & la paix ", organisé conjointement par l'IRCM et le CEIE, se tiendra les 18 et 19 juin 2015 à la faculté de droit de l'Université de Strasbourg (Salle Redslob), sous la responsabilité scientifique de MM. les Professeurs Guillaume Barrera, Eric Maulin et Dominique Rietling.

Le commerce, facteur de paix ?

Un lieu commun de la pensée politique économique et sociale, depuis le XVIIIe siècle, voudrait que la liberté du commerce fût un facteur de paix et de prospérité pour ceux qui s'y adonnent.
Deux siècles de grande liberté commerciale, un demi-siècle de mondialisation économique, ont incontestablement favorisé la prospérité parmi les pays industrialisés et, depuis soixante-dix ans, la paix en Occident. L'attribution d'un prix Nobel de la Paix à L'Union européenne est en un sens venu couronner cette liaison du libre commerce et de la paix.

Chacun sent pourtant que cette liaison n'a rien de systématique et que son exaspération met en question l'existence future de l'humanité à travers l'épuisement des ressources énergétiques, agricoles, ou la soutenabilité écologique de notre modèle de développement. Les concepts jumeaux qui articulent le commerce à la paix, la croissance indéfinie et le progrès indéfini, ne sont-ils pas eux-mêmes contradictoires dans leur principe ?

Si l'on jette un regard en arrière ou même, simplement, de côté, on constate que la croissance et le progrès sont loin d'avoir profité à tous. À quelques expressions près, les Etats de ce qu'on appelait autrefois le Tiers-Monde n'ont que partiellement et très inégalement profité du développement du commerce.

L'esprit de notre colloque, résolument interdisciplinaire, est d'associer de juristes, des économistes, des historiens, des philosophes, des spécialistes des sciences sociales afin de repenser sur le long terme, depuis le XVIIIe siècle, les présupposés sous-jacents aux liens du commerce et de la paix.